Exemples d’activités pour l’Auto-Entrepreneur

Publié le : 21 mai 20207 mins de lecture

Activités existantes pour l’auto-entrepreneur

L’auto-entrepreneur a trois possibilités lorsqu’il décide de monter son affaire, il peut dans un premier lieu faire en sorte que son activité soit commerciale, ou que l’activité soit artisanale ou liée à une profession libérale.

Dans les deux premiers cas, les auto-entrepreneurs n’ont pas besoin d’être enregistré au Registre du Commerce et des Sociétés, ou au Répertoire des métiers, ils doivent néanmoins avoir les qualités professionnelles pour pratiquer leur activité.

Les activités artisanales sont des activités possibles pour l’auto-entrepreneur, l’idée est de modifier, réparer des produits qui ne peuvent pas être changés par une machine. L’auto-entrepreneur artisan travaille manuellement et jamais par lots.

Les activités libérales sont un cas à part pour les auto-entrepreneurs, seuls les professionnels libéraux dépendants du régime de la retraite sont concernés. La seule condition pour les auto-entrepreneurs au niveau des activités est le seuil de chiffre d’affaires qu’ils ne doivent pas dépasser.

Exemples d’activités: L’auto-entrepreneur peut travailler dans le jardin, garder des enfants, aider des personnes qui ont des problèmes informatiques. L’auto-entrepreneur peut faire des bijoux, des fournitures de maison, de la poterie, des vêtements, de la couture.

Chambres d’hôtes

Un auto-entrepreneur peut mettre en lien des personnes qui mettent à disposition des chambres meublées, contre rémunération, et des personnes qui recherchent des séjours chez l’habitant. Ceci représente une forme d’activité toute à fait possible pour un auto-entrepreneur. L’exploitant doit être en règle avec les mesures liées à l’hygiène et à la sûreté. Le principe est de mettre à disposition un certain nombre de chambre selon le besoin, du linge et un petit déjeuner, les touristes nécessitent un accès à une salle d’eau et à un WC. L’auto-entrepreneur qui est intéressé pour travailler dans ce domaine doit déclarer les chambres à la mairie. Enfin, les tarifs de la prestation doivent être mis en évidence dans le lieu de location et à l’extérieur de celui-ci. Les personnes qui mettent à disposition leur hébergement doivent passer à la mairie pour déclarer leur habitat en location. L’auto-entrepreneur doit se charger de vérifier que l’exploitant fait bien les démarches, car l’exploitant doit se rendre à la mairie et faire un dépôt. A partir de ce moment là, l’auto-entrepreneur pourra connaître le nombre de chambre à mettre à disposition, le nombre de personnes qui peuvent y loger. Si l’auto-entrepreneur veut se développer ou changer sa déclaration d’une autre manière, il devra retourner à la mairie. Par ce biais, l’auto-entrepreneur met en libre service à la mairie les informations concernant son commerce. L’auto-entrepreneur veillera bien à ce que les prix soient affichés en dehors de l’établissement de location et à l’intérieur.

Vente à Distance

L’auto-entrepreneur peut très bien mettre en place un commerce en ligne. Il devra simplement faire attention à mettre en évidence certains points comme son identification, une adresse mail ou téléphone. Il existe des sites qui créent les boutiques en ligne pour l’auto-entrepreneur si besoin. Le client a droit à sept jours de rétractation si il n’est pas satisfait, les jours de rétractation sont comptés à partir du moment où le produit est arrivé à destination. L’auto-entrepreneur devra alors rembourser intégralement le client maximum trente jours après la réclamation. L’auto-entrepreneur devra préciser clairement la manière dont le client peut régler sur Internet, et comment se déroule la livraison si le client a choisi d’être livré.

Service à la personne

Certains services que l’auto-entrepreneur pourrait mettre en place nécessitent des agréments de qualité, en effet si l’auto-entrepreneur décide de proposer un service pour des jeunes enfants, des personnes âgées ou handicapées il devra proposer des avantages aux clients. Les avantages proposés peuvent être des réductions ou des crédits d’impôt sur le revenu. L’auto-entrepreneur peut faire des activités qui consistent à faire le ménage chez une personne âgée ou l’aider avec ses papiers, faire de l’administratif chez les personnes qui sont perdus avec leurs papiers.

Exemple de services à la personne : esthéticienne à domicile, dame de compagnie d’une personne âgée, aide scolaire, accompagner des enfants, aider des personnes handicapées à se nourrir ou à se déplacer.

La prestation de services

C’est une activité idéale pour l’auto-entrepreneur, car il n’a pas besoin de structure pour lancer son activité, il peut tout à fait travailler à partir de son domicile, en tout cas il n’a pas besoin de structure précise. Par ce biais un auto-entrepreneur handicapé peut tout à fait y trouver son compte. Les seuls coûts que l’auto-entrepreneur doit assurer sont ceux du téléphone et une connexion Internet, ordinateur et imprimante. L’auto-entrepreneur peut aussi bien proposer de faire le secrétariat d’une personne ou d’une entreprise en rendant le service moins cher que d’embaucher une secrétaire de la part de l’entreprise. Exemple : service après vente, comptabilité pour une entreprise, traitement de texte, saisie, créations de sites Internet à moindre coûts.

Traducteur

Dans une majorité des métiers qui existent, les gens ont besoin de traducteurs. L’auto-entrepreneur peut facilement se positionner sur ce secteur. Les gens ont besoin de traduire des documents professionnels tels que des guides ou des statuts. Un auto-entrepreneur peut tout à fait mettre en place un système de traducteurs pour les entreprises en faisant foi de la qualité des documents traduits.

Activités exclues pour l’auto-entrepreneur

Seules les activités libérales qui sont rattachées à la CIPAV ou au RSI peuvent concerner les auto-entrepreneurs, donc les professions juridiques, judiciaires et de la santé ne peuvent convenir pour le statut de l’auto-entrepreneur. Dans le domaine de l’agriculture, les activités qui ont le régime de la MSA ne peuvent pas être des activités pour les auto-entrepreneurs. Pour le milieu de la location, certains biens ne peuvent pas être exploités par l’auto-entrepreneurs, tels que les biens durables. Au niveau artistique, l’auto-entrepreneurs ne peut pas être en lien avec des artistes qui ont des droits d’auteurs ou qui sont rattachés à la maison des artistes, on exclut les artistes qui font partie des professions libérales, qui ont des honoraires. Enfin, les activités qui ont un rapport avec la TVA immobilière ne peuvent pas être compatibles avec les auto-entrepreneurs.

Lexique de l’Auto-Entrepreneur
Guide de l’Auto-Entrepreneur

Plan du site